Fontaine japonaise

Sommaire

Élément décoratif incontournable dans un jardin zen ou à l'intérieur de l'habitation, la fontaine japonaise apporte une touche exotique très en vogue.

Quelles sont les particularités de ce sözu capable de vous bercer au rythme de son clapotis ? Fonctionnement et modèles de fontaine japonaise dans la suite de notre article.

Présentation de la fontaine japonaise

Fabriquée en bambou, le sözu est une fontaine japonaise. C'est l'un des nombreux shishi-odoshi utilisés par les japonais :

  • Selon une tradition ancestrale, il était destiné à éloigner des cultures certains animaux destructeurs comme les oiseaux et les herbivores tels que les cerfs.
  • Cette fontaine japonaise émet en effet deux sons distincts, à savoir un clapotis ou le bruit sec d'un culbuteur en bambou retombant en rythme sur un rocher.
  • En Occident, la fontaine japonaise n'est utilisée qu'à des fins décoratives et antistress. Elle est en effet très tendance sous nos latitudes. Installée dans un jardin japonais où elle trouve tout naturellement sa place, elle peut être accessible par quelques pas japonais non moins décoratifs.
  • La fontaine japonaise présente plusieurs atouts. Elle est esthétique, décorative, originale, relaxante, facile à installer et simple d'entretien.

Notez qu'une fontaine zen peut tout aussi bien être installée dans un jardin d'hiver, sous une véranda ou tout autre lieu couvert que vous souhaitez destiner à la relaxation.

Bon à savoir : pour créer un jardin exotique, vous pouvez par exemple vous inspirer du jardin du Temple Shisen-dô, à Tokyo. Sa fondation date de 1641. Ce lieu est en partie réputé pour son sozu et sa cascade.

Le système de fonctionnement d'une fontaine japonaise est assez simple. Il se résume ainsi :

  • Alimentée par la pompe, l'eau circule à l'intérieur d'une première tige de bambou puis est déversée dans le creux d'une seconde tige qui elle est basculante. Celle-ci se remplit lentement.
  • Sous le poids du liquide, la tige basculante déverse à son tour une certaine quantité d'eau qui alimente soit un réservoir, soit un bassin.
  • L'eau ainsi récupérée est systématiquement remise dans le circuit afin que ce cycle se perpétue.

Bon à savoir : selon les modèles de fontaine japonaise, le système peut être plus ou moins complexe.

 

Fontaine japonaise : caractéristiques et modèles

La fontaine japonaise est constituée :

  • De conduits en bambou ou en chaume de bambou de diamètres et de longueurs divers, équipés généralement d'un bec verseur pour faciliter l'écoulement de l'eau. Ces conduits sont disposés sur une partie fixe verticale qui sert de support au conduit basculant.
  • D'une pompe permettant le fonctionnement du circuit d'eau.
  • D'un capillaire en plastique raccordé sur la pompe à eau.
  • D'un support de fixation permettant une stabilité parfaite de l'ensemble.

Bon à savoir : la fontaine japonaise est associée à un réservoir permettant de recevoir l'eau.

Le sözu se décline en différentes tailles et en modèle simple ou en version sophistiquée. Il est possible de se procurer une fontaine japonaise :

  • avec un conduit surmonté de deux becs verseurs ;
  • avec double conduit surmonté d'un bec verseur.

Dans certains cas, elle peut être magnifiée grâce à un ornement.

Bon à savoir : vous pouvez opter pour une fontaine japonaise miniature comme objet de décoration intérieure.

Fontaine japonaise : où la trouver et à quel prix ?

La plupart des enseignes spécialisées dans la décoration extérieure commercialisent des fontaines japonaises. Vous en trouverez :

  • dans les jardineries ;
  • dans les grandes enseignes destinées à l'aménagement du jardin ;
  • dans les magasins spécialisés en décoration extérieure et intérieure ;
  • chez un créateur sculpteur.

Selon son niveau de sophistication, le budget à consacrer à un sözu sera plus ou moins important. Mais le tarif dépend également de ses dimensions. N'hésitez pas à comparer les prix :

  • Fontaine japonaise petit modèle en chaume de bambou, hauteur 50 cm : de 25 à 35 €.
  • Fontaine japonaise en bambou : de 60 à 100 €.
  • Fontaine japonaise en bois : de 120 à 140 €.
  • Fontaine japonaise avec éclairage : à partir de 150 €.
  • Fontaine japonaise en granito (appelée aussi terrazzo), avec pompe et cascade trois vasques : de 240 à 400 €.
  • Sözu aux dimensions imposantes avec ornement en pierre : à partir de 400 €.

Les plus bricoleurs peuvent construire eux-mêmes une fontaine japonaise. Il s'agit d'une solution économique. Bambou, scie sauteuse, perceuse, papier de verre, grille de regard et petite auge suffisent pour créer un élément exotique décoratif. Un atelier ludique à organiser avec vos enfants !

Bon à savoir : pour installer dans votre jardin ou à l'intérieur de votre habitation une véritable œuvre d'art, vous pouvez vous adresser à un créateur qui vous proposera un modèle unique de fontaine japonaise. Ce type de création peut coûter de quelques centaines à plusieurs milliers d'euros.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider