Fontaine à eau extérieure

Sommaire

Une fontaine à eau peut fonctionner de deux manières différentes : en circuit fermé où son principal intérêt est de créer un bruissement particulièrement agréable par temps chaud, ou en eau courante, de ville, source, lac ou puits, et servir de point d'eau pour un jardin ou une terrasse.

Dans les 2 cas c'est un élément décoratif indiscutable du jardin. Zoom sur la fontaine à eau extérieure, ses prix et les différents matériaux utilisés.

Deux types de fontaine à eau extérieure

Fontaine à eau murale

Comme son nom l'indique, on la pose contre un mur, en hauteur ou sur le sol suivant le modèle. Elle se compose d'une vasque et d'une arrivée d'eau. Elle peut fonctionner de 2 façons :

  • Fonctionnement en circuit fermé : elle est équipée d'une pompe qui permet la circulation de l'eau en continu ou par intermittence avec une horloge. Attention, le réservoir doit toujours contenir de l'eau pour ne pas endommager la pompe.
  • Fonctionnement en eau courante : la fontaine est connectée à une arrivée d'eau, source ou puits, et elle peut être équipée d'un robinet, voire même, si nécessaire, d'une pompe munie d'un pressostat. Cette fontaine allie le côté décoratif et utilitaire.

Fontaine extérieure centrale

Elle est souvent plus imposante que les précédentes. C'est la fontaine traditionnelle des places de villages.

On l'installe sur une terrasse, une pelouse, un patio..., un endroit calme où l'on peut profiter du bruit reposant de l'eau.

Elle peut être ronde, carrée, rectangulaire, octogonale, etc. Il en existe, vendues en kit à assembler, plus ou moins conçues sur des copies de fontaines anciennes.

Bon à savoir : la plupart des fontaines extérieures nécessitent une alimentation électrique. Cependant, il existe de plus en plus de fontaines solaires permettant une installation sans travaux, si elles fonctionnent en circuit fermé.

Pour l'une ou l'autre, on évitera de les installer dans :

  • les zones ventées à cause des projections d'eau ;
  • les zones trop ensoleillées pour éviter les trop grandes déperditions d'eau par évaporation (surtout pour la fontaine en circuit fermé) ;
  • les zones trop arborées à cause des chutes de feuilles qui pourraient boucher les orifices de sortie et occasionner des pertes d'eau ou des dommages à la pompe.

 

Fontaines extérieures : matériaux utilisés

On trouve toutes sortes de matériaux :

  • Pierre ou pierre reconstituée : ce sont les plus classiques.
  • Fonte : dans le style des fontaines d'autrefois, elles sont le plus souvent murales.
  • Résine : matériau très souvent utilisé pour des créations originales. La résine présente l'avantage d'être légère et de ne nécessiter aucun entretien.
  • Inox : pour une ambiance résolument moderne.
  • Bambou : il est de plus en plus à la mode. La fontaine japonaise Shisho Odoshi incarne la « fontaine Zen » par excellence.
  • Bois : il est utilisé dans les fontaines « fûts » par exemple.

Le choix du matériau va induire un style de fontaine et tout ceci doit bien entendu être en accord avec l'ambiance du jardin.

Prix des fontaines à eau extérieures

La fourchette de prix est très grande. On peut trouver des fontaines à partir de 50 € mais les prix peuvent vite augmenter en fonction de la marque, de la taille, du matériau, etc.

De nombreuse offres existent dans les magasins de bricolage ou de jardinerie, mais également sur Internet.

Une fois choisie l'ambiance que vous voulez créer, il suffit de consulter toutes les offres disponibles en fonction de la taille.

À noter : vérifiez si la pompe est incluse dans le colisage.

Pour approfondir :

Ces pros peuvent vous aider