Créer une mare dans son jardin

Sommaire

La mare représente une étendue d'eau d'apparence très naturelle, à la fois utile pour l'environnement et décorative. Ses berges en pente douce et sa surface d'au moins 3 m² permettent d'accueillir une faune (libellules, poissons et batraciens) et une flore diversifiées capables de vivre en autonomie.

L'emplacement de la mare, sa dimension, sa profondeur et sa forme sont à considérer avec réflexion avant d'en venir à la conception.

Cette fiche vous explique point par point comment créer une mare dans son jardin.

 

1. Choisissez le bon emplacement pour votre mare de jardin

Pour intégrer votre mare dans votre jardin de façon harmonieuse, prenez en considération le relief, la vue, l'ensoleillement, les plantations et l'exposition au vent.

Sélectionnez le bon terrain

Voici quelques règles à respecter pour choisir le bon emplacement :

  • Optez pour un point du jardin relativement bas mais pas trop humide : évitez les zones inondables, les zones de débordement de nappes phréatiques ou de circulation d'eau souterraine, surtout si vous mettez une bâche. Creusez un drain si nécessaire.
  • Choisissez un endroit où le sol est profond (le trou doit être d'au moins 60 cm), sans trop de racines ni de cailloux, afin de ne pas percer la bâche.
  • Assurez-vous qu’il n’y ait pas de réseaux souterrains (conduite d’eau, d’électricité ou de gaz) susceptibles de gêner le creusement du bassin.
  • Concevez un accès facile et visible depuis la maison pour profiter de la vue (et pour surveiller les enfants, éventuellement !).
  • Prévoyez un endroit assez proche d'une prise de courant au cas où vous installez une pompe et/ou un éclairage.

Privilégiez une zone peu ombragée avec l'ensoleillement adéquat

Voici quelques points à prendre en compte :

  • Évitez la présence de beaucoup d'arbres à proximité de votre mare. En effet, les zones trop ombragées limitent le développement des plantes aquatiques dont le feuillage est immergé et nécessite un rayonnement direct.
  • À l'inverse, l'excès d'ensoleillement réchauffe trop l'eau, ce qui génère de l'évaporation et permet aux algues de proliférer. Dans ce cas, ayez recours aux plantes surnageantes, comme les nénuphars, qui peuvent couvrir jusqu'à 30 % de la surface de la mare.

Important : si la profondeur de la mare n'excède pas 50 cm, l'ensoleillement ne doit pas dépasser 6 h par jour.

  • L'accumulation de feuilles mortes due à la proximité de feuillus oblige à nettoyer le bassin régulièrement, à moins de poser un filet.

Note : certains arbres ne sont pas recommandés : les aiguilles de conifères acidifient l’eau et finissent par l'empoisonner, les feuilles d'if et de laurier-rose peuvent intoxiquer l'eau et les racines de bambou sont capables de percer la bâche.

Optez pour un endroit à l'abri du vent

L'endroit doit être paisible et abrité du vent pour éviter l'accumulation de feuilles, le refroidissement de l'eau, l'évaporation excessive et les vaguelettes qui troublent l'eau.

Note : si vous ne pouvez pas installer votre mare à l'abri du vent, plantez une haie brise-vent ou installez des abrivents.

2. Déterminez la dimension et la forme de votre mare de jardin

Déterminez la dimension adéquate de votre mare

Si vous aimez jardiner, optez dès le départ pour une mare d'une dimension d’au moins 3 m².

Prévoyez une zone profonde de 60 à 80 cm pour que les poissons puissent s'y abriter lorsque la surface est gelée (avec un minimum de 45 cm jusqu’à 10 m² de surface). Formez alors des paliers si la pente douce vous oblige à trop agrandir la surface. Comme pour un étang, il n'est pas nécessaire que la profondeur de votre mare excède 1,50 m.

Évaluez la forme idéale de votre mare

Suivez les étapes suivantes pour déterminer la forme de votre mare :

  • Faites le croquis de votre bassin à une échelle réduite, découpez-le et promenez-le sur le plan du jardin pour déterminer la meilleure forme au meilleur emplacement possible.
  • Si vous posez un liner, prévoyez de façonner des méplats (petits reliefs) de 25 cm de large et de profondeur le long des bords pour implanter des végétaux de berge.

Note : il est aussi possible d'utiliser de l'argile pour étanchéifier la mare mais cela demande de gros efforts et un investissement bien plus important, à moins que vous ne disposiez d'argile pure à proximité.

  • Calculez la dimension du liner en tenant compte de la surface : ajoutez 2 fois la profondeur et prévoyez un débord d'au moins 30 cm, enfoncé de 15 cm, et recouvert de galets ou de terre sur les 15 autres centimètres (+ 60 cm sur la longueur et la largeur).
  • Prévoyez une zone pour recueillir la terre extraite (talus aux abords de la mare, rocaille, potager surélevé...).

3. Creusez la fosse de votre mare de jardin

La meilleure période pour creuser une mare est souvent entre la fin de l'été et l'automne : la terre est moins dure à creuser et cela laisse le temps d'installer des plantes avant l'hiver. Attendez le mois de mai pour introduire des poissons de façon à ce que l'eau se stabilise et se réchauffe.

Pour creuser votre mare de jardin, suivez les étapes suivantes :

  • Marquez le contour de la mare avec un tuyau d'arrosage ou en épandant de la poudre blanche (ou du sable) sur le sol.
  • À l'aide d'un niveau à eau ou à bulle, marquez la hauteur des berges en plantant avec une massette une série de piquets espacés de 1 m tout autour de la mare.
  • Commencez par décaisser une bande de 30 cm de large sur 5 cm de profondeur à l'extérieur du tracé. Stockez les bandes de gazon extirpées si vous voulez les réutiliser.
  • Effectuez le creusement à la bêche ou à la mini-pelle mécanique en faisant des paliers de plus en plus profonds : commencez par ôter 25 cm sur toute la surface puis 40 cm un peu plus au centre et 60 ou 80 cm au centre.
  • Évacuez la terre au fur et à mesure ou formez une butte à proximité.
  • Ratissez soigneusement pour ôter les racines et les pierres.
  • Arasez ensuite les angles pour créer une pente douce, au moins sur un bord orienté nord. Les animaux pourront ainsi s'abreuver sans risquer de se noyer. Les autres bords peuvent se façonner sous forme de paliers à 25, 40 et 60 ou 80 cm, de manière à pouvoir poser les plantes plus facilement.

4. Posez le liner et remplissez votre mare de jardin

Choisissez un jour ensoleillé de façon à assouplir la bâche et faciliter son déploiement. Les bâches en EPDM (caoutchouc synthétique) sont très lourdes. Si vous aménagez un grand bassin, demandez l’aide de quelques amis.

  • Ôtez bien tous les cailloux coupants avant de poser le liner (EPDM spécial bassin, PVC ou matériau composite encore plus résistant, le Xavan©, destiné aux piscines écologiques notamment).

Note : l’épaisseur conseillée pour le liner varie entre 0,8 et 1,50 mm selon le terrain et la profondeur d’eau.

  • Étalez un feutre géotextile (130 g/m²) recouvert d’une couche de 5 à 10 cm de sable fin si votre terrain est caillouteux.
  • Posez ensuite la bâche pliée au centre de la mare et déployez les côtés à l'aide de 2 ou 4 personnes.

Note : il est préférable d'utiliser un seul morceau de liner pour une étanchéité maximale. Pour de grandes surfaces, demandez à un revendeur spécialisé d’unir 2 bâches par thermosoudage. Il existe aussi du ruban adhésif imperméable qui vous permet de faire l’assemblage sur place.

  • Étalez le liner en laissant du mou. Les plis ne sont pas gênants pour la solidité, ils seront camouflés par les plantes.
  • Remplissez la mare doucement au tuyau d'arrosage et repositionnez le liner et les cailloux si nécessaire.

Note : l'installation d'une pompe dans la partie la plus profonde permet de brasser l'eau même si ce sont les plantes immergées qui en assurent l'oxygénation. Posez-la sur une dalle surélevée par 2 briques dans la partie la plus profonde de la mare et amenez le câble jusqu'à la berge.

5. Finissez les berges de votre mare de jardin

Votre mare n'est pas encore terminée. Vous devez encore travailler sur les berges.

  • Faites déborder le film de 30 cm tout autour et découpez l'excédent de liner avec de gros ciseaux.
  • Creusez une tranchée de 15 cm de profondeur à 15 cm du bord et enterrez les bords du liner.
  • Recouvrez les bords de terre de gazon prélevé ou de galets. Vous pouvez poser une margelle constituée de dalles en pierre ou en bois traité.
  • Prévoyez d’inclure le tuyau de sortie de pompe sous la margelle si vous installez une cascade.
  • Passez le câble d'alimentation de la pompe dans une canalisation homologuée si vous l'enterrez jusqu'au tableau de répartition (60 cm à 100 cm de profondeur s'il passe sous une allée carrossable). Assurez la continuité de l'étanchéité du câble ainsi que la protection électrique par un disjoncteur ou un interrupteur différentiel.
  • Installez un tuyau rigide à fleur d’eau dirigé vers un fossé ou un lit d'épandage pour évacuer l’eau en cas de débordement.

Ces pros peuvent vous aider