Fleurir les berges d'une mare ou d'un bassin

Sommaire

Rafraîchissant et reposant en soi, un bassin de jardin ou une mare le sera encore plus si vous aménagez ses berges d’une façon souple et aussi sauvage que possible, en vous inspirant de la flore naturelle des mares, étangs et milieux humides. Les conditions de votre sol ne permettront pas une reproduction fidèle des scènes sauvages, mais vous pouvez en garder l’esprit et intégrer ainsi votre point d’eau au jardin de la manière la plus harmonieuse possible.

Cette fiche pratique vous explique en détail, suivant la configuration propre à votre bassin et à votre jardin, comment fleurir les berges d’une mare ou d’un bassin.

Zoom sur les berges d’une mare naturelle

Allez vous promener dans la nature au bord d’une mare ou d’un étang : cela vous donnera une première approche du style de végétaux qui poussent naturellement au bord de l’eau. Parmi les végétaux les plus courants – vivant soit les pieds dans quelques centimètres d’eau, soit sur la terre ferme, mais dans un sol gorgé d’eau – vous verrez :

  • Beaucoup de vert et de brun, quelques floraisons d'un rose éclatant, quelques floraisons jaunes plus isolées.
  • De grands « roseaux » plumeux ou non.
  • Des graminées basses qui ressemblent à des touffes d’herbe.
  • Des plantes fleuries à port érigé : iris jaunes des marais, salicaires aux grands épis roses, épilobes également roses, lysimaque aux inflorescences jaunes…
  • Des plantes tapissantes : menthe aquatique, à petites fleurs rondes et mauves, véronique des ruisseaux aux minuscules fleurs bleues, géranium herbe à Robert, à fleurettes roses…

Gardez ce tableau en tête pour fleurir les berges de votre mare ou bassin de jardin de manière aussi naturelle que possible.

1. Observez les berges de votre mare ou bassin de jardin

Dans un jardin, une mare n’est en général pas naturelle et un bassin ne l’est jamais. Deux principaux cas de figure se présentent : mare ou bassin aménagé avec différents paliers de hauteur, mare ou bassin aux parois abruptes.

Berge immergée

  • Une mare ou un bassin bien conçu offre des paliers descendant comme un escalier vers le centre du bassin. Dans ce cas, le premier palier offre en général une zone de 10 cm de profondeur, suivie de différentes zones plus profondes.
  • La zone de 10 cm permet de cultiver de nombreuses plantes aimant avoir les pieds dans l’eau, se rapprochant ainsi des conditions d’une mare naturelle. Les zones plus profondes permettent de cultiver d’autres plantes, qui ne font pas l’objet de cette fiche.

Berge de terre ferme

Que votre mare ou votre bassin soit conçu ou non avec une berge immergée, la berge de terre ferme qui l'entoure n'a aucune raison d’être particulièrement humide si la mare ou le bassin est bien étanche.

Deux cas de figure peuvent néanmoins se présenter :

  • les berges ne sont pas vraiment humides, mais néanmoins fraîches et partiellement ombragées ;
  • ou elles offrent un terrain relativement sec, exposé en plein soleil.

2. Fleurissez les berges immergées de votre mare ou bassin

Il est question ici de la zone de 10 cm de profondeur d’eau, dans laquelle vous pourrez cultiver des plantes dites de marécage, c'est-à-dire des plantes dont l’appareil souterrain est ancré dans un substrat gorgé d’eau et dont l’appareil appareil végétatif et reproducteur se développe à l’air libre.

Choisissez les végétaux

Les possibilités sont nombreuses, notamment :

  • Jonc fleuri (butomus umbellatus), aux tiges de 1 m portant tout l’été des ombelles de fleurs blanc rosé.
  • Papyrus d’Europe ou souchet odorant (cyperus longus), aux tiges de 1 m portant des ombrelles vertes brillantes.
  • Prêle (equisetum), aux hautes tiges graphiques.
  • Glycérie aux grosses touffes de feuillage panaché et fleurs en épi vert-jaune.
  • Iris des marais (iris pseudocarus), de 1 m de haut, à fleurs jaunes.
  • Iris ensata, de 80 cm de haut, à fleurs violet pourpre.
  • Iris versicolor, de 50 à 60 cm, à fleurs bleues ou violettes.
  • Iris japonais laevigata, petit, à fleurs bleues, bien adapté aux mares et bassins de petite taille.
  • Carex bebbii.
  • Populage ou souci des marais (caltha palustris) aux fleurs jaunes d’or et larges feuilles en forme de cœur.
  • Renouée amphibie (Polygonum amphibium) aux fleurs en petites hampes roses.
  • Salicaire (lythrum salicaria).
  • Myosotis palustris, à petites fleurs bleu cobalt, semblables à celle des myosotis terrestres.
  • Menthe aquatique.

Achetez ces végétaux en godets :

  • soit en jardinerie au rayon bassins ;
  • soit en les commandant sur Internet dans des sites spécialisés en plantes aquatiques.

Plantez ces végétaux

  • Plantez de préférence du printemps à l’automne, en plantant au minimum 3 pieds de la même variété.
  • Plantez :
    • soit directement dans les poches de terre mises en place au moment de l’installation de la mare ou du bassin ;
    • soit dans des paniers pour plantations aquatiques, en coco tressé, que vous remplirez de terreau aquatique.

3. Fleurissez les berges non immergées en terrain frais partiellement ombragé

Il est question ici de la zone entourant votre mare ou votre bassin, en terrain non gorgé d’eau, mais relativement frais et bénéficiant d’un peu d’ombre.

Choisissez les végétaux adaptés

  • Graminées plus ou moins hautes : baldingère (phalaris arundinacea), pour reproduire la flore naturelle des étangs ; calamagrostis canadensis, haut de 1,5 m ; brachyelytrum erectum, à l’aspect de petit bambou de 60 cm ; carex bebbii, en touffes de 45 cm, ou carex cristatella, un peu plus haut.
  • Feuillages : gunnera aux feuilles géantes, propice pour créer une atmosphère mystérieuse, fougères (osmonde royale ou autre variété), hostas, alchémille mollis aux grandes feuilles arrondies à bords plissés, retenant les moindres gouttes de rosée pour en former des perles scintillantes.
  • Iris de Sibérie, qui aiment un terrain frais à humide et une exposition ensoleillée.
  • Vivaces fleuries hautes ou moyennes : lysimaque commune aux inflorescences jaunes ; barbe de bouc (aruncus dioicus), géante de 2 m aux inflorescences plumeuses blanc crème ; astilbes aux plumets roses ou blancs ; reine-des-prés aux inflorescences blanc crème parfumées ; eupatoires aux panicules de fleurs roses ; cardamine des prés, aux fleurs rose pâle ou blanches ; brunnera macrophylla aux petites fleurs bleues, dont les feuillages ressemblent à certaines plantes immergées.
  • Vivaces couvre sol : véronique prostrée (veronica prostrata), aux minuscules fleurs bleues ; géranium des marais (geranium palustre) aux fleurs rose violet vif ; lamier ; menthe de Corse (mentha requiennii).

Plantez ces végétaux

  • Plantez les vivaces :
    • Achetez les vivaces en godets et plantez-les soit en automne, soit au printemps, en respectant les règles de plantation communes à toutes les vivaces.

    Planter des plantes vivaces

    • Après la plantation, arrosez très copieusement et apportez un paillis organique qui maintiendra la fraîcheur du sol et enrichira la terre en humus. Par la suite, continuez à arroser régulièrement pour faciliter l’implantation de ces végétaux appréciant un sol frais.

    Fabriquer un paillis

    • Plantez le plus près possible de l’eau : les graminées hautes, sans toutefois occulter tout le périmètre de la mare ou du bassin ; les vivaces de taille moyenne, dont les feuillages pourront dissimuler si nécessaire les bords du liner ou du bassin.
    • Plantez plus loin les vivaces couvre sol.
    • Ménagez un ou plusieurs points d’accès pour arriver facilement au bord de l’eau et observer la vie aquatique : de grandes dalles rustiques ou des pas japonais seraient parfaits.
  • Plantez les iris, en respectant leurs règles de plantation spécifiques.

4. Fleurissez les berges non immergées en terrain relativement sec exposé en plein soleil

Il est question ici de la zone entourant votre mare ou votre bassin, dont le terrain est sec et exposé en plein soleil : il est donc tout sauf propice à la reproduction d’une flore traditionnelle de bord d’étang. Pour rester aussi proche de la nature que possible, vous pourrez néanmoins chercher des équivalents à cette flore, mais acceptant les conditions de votre jardin.

Choisissez les végétaux adaptés

  • Bambous : si votre mare ou votre bassin est implanté en plein soleil, créez un peu d’ombre en plantant à proximité des bambous non traçants : choisissez des bambous fargesia, à port érigé bien droit.
  • Graminées plus ou moins hautes : calamagrostis arundinacea ou calamagrostis epigejos, qui ressemblent à la baldingère, mais conviennent mieux en terrain sec ; roseaux de Chine (miscanthus sinensis) en choisissant des variétés de hauteur proportionnée à la taille votre mare ou bassin ; deschampsia flexuosa, haute de 50 cm ; carex bicknellii, l’un des rares qui s’adapte aux sols secs.
  • Feuillages : fougères supportant la sécheresse (Onoclea sensibilis), euphorbe characias ssp wulfenii aux épis vert fluo ; alchémille saxatilis aux feuilles découpées bien vertes ; alchémille mollis, qui préfère les sols frais, mais s’adapte partout.
  • Iris barbus, en choisissant des coloris unis dans les tons jaunes, bleus ou mauves.
  • Vivaces fleuries hautes ou moyennes : veronica spicata aux grands épis roses ; asphodèle aux longues tiges portant des grappes de fleurs blanches ; valériane (centranthus ruber) à légère floraison rose plus ou moins foncée ; hémérocalles ou lys d’un jour, en choisissant de préférence des variétés jaunes.
  • Vivaces couvre sol : géraniums vivaces, de préférence de couleur rose pâle ou rose vif (g. sanguineum, g. endressii…) ; mélisse sauvage (melittis melissophyllum) ; menthe à feuilles rondes (mentha rotundifolia) ; thym serpolet (thymus serpyllum), au minuscules fleurs roses en juin-juillet.

Plantez ces végétaux

Plantez les vivaces et les iris comme indiqué au paragraphe précédent.

Ces pros peuvent vous aider