Bassin carpe koï

Sommaire

On l’appelle aussi « bassin japonais », pour faire référence à la variété la plus chère de carpe koï : la classe A, dont le prix peut dépasser les 300 000 €... Il n’est donc pas étonnant que toutes les précautions soient prises concernant son habitat. Ce poisson ne peut vivre et se développer que dans des bassins extérieurs de grande capacité : en effet, une carpe koï a besoin de 1000 l d’eau, soit 1 m³ pour vivre dans de bonnes conditions. C’est pour cela que le bassin pour carpes koï est un bassin extérieur très spécial. On vous dit tout.

Installation d'un bassin pour carpes koï

Comme tous les bassins extérieurs, son installation doit se faire, si possible, dans un lieu ombragé et loin de tout arbre à feuilles caduques. Un ensoleillement de 5 à 6 heures par jour est suffisant et évite une trop forte prolifération des algues.

Ces poissons sont beaucoup plus exigeants pour leur habitat que la plupart de leurs congénères. Tout d’abord, le volume d’eau nécessaire est impressionnant par rapport à celui qui est nécessaire pour un poisson rouge : outre un minimum 1 m³ d’eau par individu, la profondeur doit être égale ou supérieure à 1,50 m.

Bon à savoir : une telle profondeur est impérative pour permettre aux carpes koï de se protéger du froid pendant l’hiver mais aussi pour être hors de portée des oiseaux prédateurs.

Si vous ne possédez qu’une carpe koï, le bassin peut être en PVC préformé. Si, par contre, vous en possédez plusieurs, il sera plus facile d’utiliser une bâche EPDM, qui assurera l’étanchéité. Des structures en béton, éventuellement en acier inoxydable donneront une forme plus géométrique au bassin.

De l’avis de tous les professionnels, il vaut mieux prévoir plus grand que trop petit, car on est vite emporté par la passion de la carpe koï. Un volume moyen de 20 m³ est assez fréquent pour un tel bassin.

Un bassin aux formes simples sera plus facile à nettoyer et tout aussi élégant qu’un autre. Les paliers sont peu utiles, mais un fond avec des pentes douces dirigées vers la bonde de fond évitera bien des soucis d’entretien.

Bon à savoir : les carpes koï sont des poissons bondissants. Il est donc préférable de créer des rives en hauteur pour éviter tout accident.

 

Qualité de l’eau d'un bassin pour carpes koï

Le maintien de la qualité de l’eau est très important, car les carpes koï sont très sensibles aux attaques microbiennes. Il est le plus souvent nécessaire d’installer une pompe et un filtre spéciaux pour bassin.

Attention : le matériel pour piscine n’est absolument pas utilisable pour un tel bassin.

Outre la filtration mécanique, une filtration biologique est nécessaire et se fait par l’ensemencement de bactéries nitrifiantes, dont le rôle est de transformer l'ammoniaque produit par les déjections de poissons en nitrate inoffensif.

Il peut être intéressant d’ajouter un système UV : les algues seront détruites lors du passage de l’eau dans le tube UV.

Bon à savoir : le rayonnement UVC n’a aucun effet sur les algues filamenteuses.

Acheter un bassin pour carpes koï

Il existe un véritable engouement pour ces poissons, qui sont considérés comme des animaux domestiques. Des revendeurs de matériel fleurissent un peu partout.

Il faut donc être vigilant et s’adresser à des professionnels de cette espèce. Car il y a carpe koï et carpe koï !... Rencontrez l'un d'entre eux, expliquez-lui votre projet et il saura vous aider à le réaliser.

Pour en savoir plus :

  • Vous disposez d'un bassin dans votre jardin : quand et comment introduire les poissons dans votre bassin extérieur ? Réponse dans notre article !
  • Pour ne pas acheter des poissons parasités en animalerie, observez-les ! Attention : sachez que comme les poux de chat, les poux de chien, les poux du cheval, les poux de poisson existent !
  • L'aquaponie consiste à cultiver des légumes en symbiose avec l'élevage des poissons. On vous la fait découvrir.

Ces pros peuvent vous aider