Bassin d'agrément

Sommaire

Le bassin d’agrément est un élément de vie qui permet de créer un véritable écosystème. Chaque jour il vous apportera son lot d’émerveillement : développement de la flore et épanouissement de la faune. Peut-être est-ce votre rêve ? Ce zoom va vous éclairer sur sa réalisation...

Création d’un bassin d'agrément

L’eau est, bien entendu, le point central de la création d’un bassin d'agrément. Elle apportera une nouvelle dimension au jardin : effets sonores et visuels, qui changeront au fil des saisons et des années.

La conception du bassin ainsi que sa décoration vont dépendre de l’ambiance que vous souhaitez créer : atmosphère zen, contemporaine ou rustique, il y en a pour tous les goûts. En fonction de l’ambiance voulue, l’emplacement du bassin sera différent : pour les bassins zen, par exemple, on privilégiera les endroits calmes et un peu en retrait du passage.

Le mouvement de l’eau sera créé par une fontaine ou une cascade, dont de nombreux modèles existent. Une cascade ne nécessite souvent que quelques pierres et une pompe. Ce mouvement de l’eau est important pour une meilleure oxygénation du bassin.

En présence de poissons, la filtration par les plantes peut ne pas être suffisante. Il est alors possible d'installer une filtration mécanique biologique. Son fonctionnement est simple : des bactéries sont fixées sur des supports à l’intérieur du filtre. L’action de ces organismes permet la décomposition des détritus en nitrates, qui eux-mêmes servent de nourriture aux plantes aquatiques. Le cycle est bouclé.

Remarque : de nombreux accessoires existent pour personnaliser votre bassin (jeux d’eau et de lumière, brumisateur, accessoires architecturaux, tels que pont en bois, moulin ou autre).

 

Du bassin d’agrément au bassin de baignade naturelle

Nombreux sont ceux qui, de l’idée de départ d’un bassin d’agrément, en viennent finalement à construire un bassin de baignade naturelle. L’idée est tentante puisqu’elle repose sur le même concept : plus de produits chimiques qui irritent les yeux et une épuration de l’eau qui est assurée par les plantes et les micro-organismes.

Bon à savoir : la conception du bassin de baignade naturelle nécessite la construction de 2 bassins, le bassin de baignade proprement dit et celui d’épuration, aussi appelé « lagunage » , qui permet la filtration de l’eau et son épuration.

Les avantages d’une baignade naturelle sont très nombreux : le principal est, bien entendu, le traitement biologique de l’eau sans ajout de produits chimiques, mais sans oublier l’intégration du bassin dans l’environnement.

Précision : le matériau le plus couramment utilisé pour la construction d'une telle baignade est une bâche EPDM, dont la durée de vie est de plus de 50 ans.

Comme pour un bassin d’agrément, une baignade naturelle peut être agrémentée d’accessoires tels que cascade, pont en bois et éclairage subaquatique des 2 zones.

Le principal inconvénient est l’entretien que demande ce genre de bassin. Un développement anarchique de certaines plantes peut, par exemple, rendre l’eau colorée bizarrement ou même impropre à la baignade. L’utilisation d’un robot nettoyeur autonome est donc vivement conseillée.

L’installation d’une piscine naturelle requiert, en outre, beaucoup plus d’espace que celle d’un bassin traditionnel : petits jardins s’abstenir.

Bon à savoir : selon le Ministère de l’environnement, les bassins de baignade naturelle sont soumis à la loi sur la sécurité des piscines et imposent donc l'installation d’un des 4 systèmes homologués à cet effet.

À noter : les baignades artificielles recevant du public, communément appelées baignades atypiques ou piscines biologiques, constituent une catégorie de baignades particulières. Le décret n° 2019-299 du 10 avril 2019 définit aux articles D. 1332-43 et suivants du Code de la santé publique la procédure administrative d'ouverture au public des baignades artificielles et les règles sanitaires applicables.

Bassin d’agrément : à qui faire appel ?

Certains paysagistes et des sociétés spécialisées dans la construction de bassins naturels sont à même de vous aider dans la réalisation de votre projet.

L’auto-construction est une option de plus en plus utilisée.

Conseil : le prix d’un projet dépend beaucoup de la taille du bassin. N’hésitez pas à demander plusieurs devis et à les comparer.

Ces pros peuvent vous aider