Poisson bassin extérieur

Sommaire

Bassin extérieur : quand et comment introduire les poissons ?

Si vous venez de construire et de remplir votre bassin, vous ne pouvez pas y introduire des poissons immédiatement :

  • Il est impérativement nécessaire d'attendre 3 à 4 semaines afin que l'eau ait atteint un équilibre biologique propice à la vie des poissons.
  • Introduisez des poissons seulement de façon progressive, en en commençant par quelques poissons de la même espèce. Par la suite, si vous voulez ajouter des poissons d'une autre espèce, assurez-vous que les espèces peuvent cohabiter sans problème.
  • Cultivez des plantes dans votre bassin : non seulement elles contribueront à épurer et oxygéner l'eau, mais elles attireront les insectes, qui assureront en partie la nourriture des poissons.

 

Quels poissons dans un bassin extérieur ?

Les poissons rouges

Les poissons rouges sont les plus classiques dans un bassin extérieur.

  • De fait, ce sont les plus faciles à élever, y compris dans un bassin de taille modeste, même si l'eau est stagnante et le climat rude.
  • Ils se reproduisent facilement et atteignent à l'âge adulte une taille de 20 cm environ.

Les ides

  • Les ides, ou gardons rouges, sont des poissons qui ne vivent bien qu'en société, aussi est-il nécessaire d'en introduire au moins trois à la fois.
  • Ils cohabitent parfaitement avec des poissons rouges et peuvent atteindre 40 cm de long, dans des conditions favorables.

Les carpes koï

  • Appréciées pour leurs couleurs et pour leur taille, les carpes koï sont réservées aux bassins de taille plus imposante et de profondeur de 1,5 m au minimum.
  • Elles cohabitent parfaitement avec les poissons rouges et peuvent atteindre des tailles imposantes (jusqu'à 80 cm de long dans des conditions favorables).

Un volume d'eau minimum pour chaque poisson

Le volume d'eau conditionne le nombre maximum de poissons à introduire dans un bassin :

Espèce Volume minimum par poisson
Poisson rouge 0,1 m3
Ide 1 m3
Carpe koï 1 m3

Une profondeur adéquate selon l'espèce

Sous nos climats, poissons rouges, ides et carpes koï subsistent en toute saison, à condition que la profondeur de l'eau soit suffisante pour leur permettre d'évoluer sous la glace en hiver et de trouver de l'eau plus fraîche en été.  

Espèce Profondeur minimum du bassin
Poisson rouge 0,80 m
Ide 0,80 m
Carpe koï 1,5 m

Poissons de bassin extérieur : la nourriture

Les poissons élevés en bassin extérieur trouvent partiellement leur nourriture dans l'environnement, entre les micro-organismes végétaux présents dans l'eau, les larves de moustiques et les vers de vase.

Un complément de nourriture, sous forme de flocons ou de granulés flottants, est à donner à partir du début du printemps (lorsque la température avoisine les 12°) jusqu'à la fin de l'automne. Dès que la température descend en dessous de 8 °C, interrompez les apports en nourriture, le métabolisme des poissons étant ralenti.

La juste quantité de nourriture est celle qui est consommée en l'espace de 5 minutes. Le reste est de trop et doit de préférence être enlevé, sous peine de couler au fond du bassin et d'être décomposé en ammoniaque et en nitrites, toxiques pour les poissons.

Au besoin, si l'écosystème du bassin est riche, les poissons peuvent se passer de nourriture complémentaire pendant une semaine ou deux, voire plus.

Ces pros peuvent vous aider