Installer un bassin prêt-à-poser

Sommaire

Vous avez choisi pour votre bassin d’agrément la solution de la coque rigide, certes la forme et les dimensions vous sont imposées, mais vous gagnez en facilité de mise en œuvre et en durabilité.

Cette fiche présente l’implantation d’une coque rigide préformée pour un bassin d’ornement de petites dimensions, dont l’excavation ne nécessite pas d’outillage particulier et le déplacement de la coque aucun engin de levage. Ce type d’installation est caractérisé par :

  • des formes imposées (en haricot, mais aussi carré ou rectangulaire) pour certains un handicap, pour d’autres une meilleure intégration dans leur jardin ;
  • des paliers différents qu’il faut prendre en compte au moment de creuser le sol ;
  • une mise en œuvre bien plus simple ;
  • une longévité bien plus grande que celle d’une bâche.

Sachez toutefois que la coque rigide ne permet que la plantation des végétaux en panier, excluant ainsi les plantes à forte croissance comme les nénuphars

Attention : il est normalement inutile de demander un permis de construire pour un bassin non utilisé pour la baignade. Renseignez-vous néanmoins auprès de votre mairie. Par contre, ce type de bassin ne vous dispense pas de respecter un certain nombre de règles de sécurité, vous en êtes responsable.

1. Déterminez l'emplacement du bassin

  • Réfléchissez longuement à l’emplacement de votre bassin, le choix est définitif.
  • Évitez la trop forte proximité des arbres et un emplacement dans un creux de terrain pour le ruissellement des eaux de pluie.
  • Pensez à l’ensoleillement si vous souhaitez y faire pousser des plantes aquatiques.
  • Pensez aussi à la multitude d’insectes que cette flore attirera.
  • Et puis, il vous faudra de l’électricité pour installer un système de filtration, et une arrivée d’eau, cela va de soi…

2. Creusez le premier palier du bassin

  • Posez la coque à l’endroit que vous aurez choisi.
  • Tracez ses contours au sol en comptant une marge supplémentaire d’environ 3 cm. Pour cela, plusieurs solutions :
    • en plantant sur tout son pourtour des piquets en bois ;
    • en marquant le sol à la bêche ou à l’aide d’un tuyau d’arrosage ;
    • avec un cordeau, si les formes sont rectangulaires.

Attention : ne retournez la coque à l’envers pour ce report de dimensions que si elle est de forme symétrique, sinon vous obtiendrez la forme inversée de votre haricot !

  • Mesurez la distance au premier palier et sa profondeur majorée de 3 cm.
  • Creusez à la pioche et à la bêche.
  • Plantez des piquets à la verticale du pourtour.
  • Mesurez grâce à un niveau à bulle posé sur le sol leur hauteur afin de vérifier la profondeur de ce premier palier.

3. Creusez les paliers suivants

  • Poursuivez par les paliers suivants, en procédant de la même façon, jusqu’au plus profond : plantez pour chaque palier des piquets contre le pourtour du précédent pour vérifier sa profondeur.
  • Éliminez au fur et à mesure les cailloux ou racines qui risqueraient d’endommager la coque au moment de son placement.
  • Vérifiez, au fur et à mesure de votre avancée, que les différents niveaux sont à la même hauteur :
    • Munissez-vous d’un niveau à bulle et d’une règle de 2 mètres.
    • Faites reposer la règle et le niveau sur les bords du trou, puis sur chacun des paliers.
  • Retirez ensuite les piquets métalliques.

4. Mettez la coque en place

  • Mettez le bassin en place dans l’excavation.
  • Ajustez éventuellement les dimensions de l’excavation jusqu’à ce que la coque soit à l’aise dans son logement.
  • Étalez ensuite avec pelle et râteau, sur le fond du bassin et sur les paliers, une épaisseur de sable d’environ 3 cm.
  • Remettez la coque en place, elle doit être bien plaquée contre le sol sur tout son pourtour.
  • Vérifiez son horizontalité avec le niveau à bulle, ressortez-la si nécessaire pour niveler la surface des paliers.

5. Remplissez le bassin

  • Une fois la coque définitivement en place, commencez à remplir votre bassin avec le tuyau d’arrosage.
  • À mi-hauteur, comblez les espaces apparents entre la paroi du bassin et le sol à la truelle et avec du sable :
    • en essayant de le faire descendre au maximum ;
    • arrosez-le au besoin pour qu’il glisse plus facilement.
  • Poursuivez le remplissage, le poids de l’eau permet au bassin de se caler dans l’excavation.

Il vous reste à installer un système de filtration de l’eau, indispensable si vous voulez vous affranchir des pollutions et prétendre à un bassin d’agrément qui restera agréable.

Ces pros peuvent vous aider