Bac à poisson

Sommaire

Même si on n'a pas de jardin, il est possible d'avoir des poissons autrement que dans un aquarium. Sur une terrasse, dans une cour ou dans un patio, on peut en effet installer un bac à poissons qui mettra de la vie et fera la joie des enfants de la maison.

Toutes les indications pour choisir et installer un bac à poissons.

Bac à poisson : choix du contenant

Important : le bassin ne doit absolument pas être mis en plein soleil. Compte tenu de la faible profondeur, l'eau chauffe vite, ce qui favorise la prolifération des algues.

Plusieurs récipients peuvent être utilisés. La taille et la profondeur dépendent bien entendu du nombre de poissons que l'on compte y placer. Un minimum de 30 cm est toutefois impératif.

Divers matériaux peuvent être utilisés :

  • En zinc ou en fer blanc tels que bassine ou lessiveuse. On peut parfois en trouver au fond de sa cave...
  • En céramique ou en terre cuite pour leurs propriétés isolantes du froid et de la chaleur.
  • En bois, par exemple un tonneau coupé en deux, ou un bac en bois avec un bac en PVC à l'intérieur pour l'étanchéité.
  • En pierre, une vieille auge.

À noter : c'est l'occasion de recycler !

Mais on peut aussi trouver des bacs dans le commerce, par exemple dans les jardineries. Un fabricant propose même des kits comprenant un bac en polyéthylène rigide habillé d'un entourage en pin et avec un jet flottant solaire.

Quel que soit le récipient utilisé, il est, bien entendu, fondamental qu'il soit étanche. Si ce n'est pas le cas, il faut procéder à l'application d'un enduit hydrofuge ou à la pose d'une membrane à l'intérieur.

Conseil : il est préférable de privilégier la membrane EPDM plutôt que le PVC.

 

Oxygénation du bac à poissons

Pour permettre aux poissons de vivre bien, il est important de bien oxygéner l'eau du bac.

Pour cela vous avez le choix entre :

  • La mise en place de plantes oxygénantes : c'est la meilleure solution pour les bacs peu peuplés. On peut y mettre des Cornifles (flottantes) ou des Hippuris,(immergées) par exemple. Les plantes permettent aussi aux poissons de se cacher pendant les fortes chaleurs.
  • L'installation d'un jeu d'eau, qui va brasser l'eau et donc l'oxygéner, et qui apportera ce murmure si agréable en plein été. Il se compose d'une pompe immergée sur laquelle est fixée une sortie appelée "ajutage". Le jet ne doit pas monter trop haut pour éviter les éclaboussures.

Choix des poissons

Au moment du choix, il faut se rappeler une règle simple : un poisson rouge a besoin d'un minimum de 0,10 m³ et une carpe Koi de 1 m³.

Le poisson rouge ainsi que son cousin le comète sont vraiment les espèces à privilégier. Ils sont rouges, noirs, oranges et blancs.

Remarque : ils vivent en banc, mais attention au surpeuplement.

Entretien du bac à poissons

Le minimum d'entretien se présente ainsi :

  • il faut surveiller le niveau d'eau, qui peut varier en raison de l' évaporation ou de l'eau de pluie ;
  • les plantes fanées doivent être coupées ;
  • un nettoyage du bassin une fois par mois est nécessaire.

Bon à savoir : les jardineries proposent tout ce qui est nécessaire à la réalisation d'un bac à poissons. Vous pouvez trouver un kit avec bac en bois et jet d'eau pour environ 200 €. Pour ce qui est du matériel de récupération, vous pouvez tenter votre chance dans les vide-greniers et brocantes.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider