Entretenir un bassin de jardin

Sommaire

Curieusement, plus un bassin aquatique est petit, plus il est menacé par l’envahissement des algues et des déchets.

En théorie, un écosystème en place n’a besoin d’aucun entretien. En pratique, et même si votre système de pompage et de filtration est adapté, il vaut mieux donner un petit coup de pouce à la nature.

Quels sont donc les précautions à prendre et les gestes à conduire régulièrement pour maintenir en équilibre sa faune et sa flore ?

Voici tous nos conseils pour entretenir un bassin de jardin.

1. Entretenez les plantations

À la sortie de l’hiver

  • Coupez la végétation présente sur les berges du bassin, cela limitera les feuilles mortes et les débris à la surface de l’eau.
  • Coupez les tiges fanées de vos plantes aquatiques et les plantes envahissantes.
  • Vérifiez que les paniers contenant les plantes possèdent encore assez de substrats, sinon rajoutez-en.
  • Rempotez les plantes si elles sont à l’étroit.

Au printemps

  • Éliminez à l’épuisette les algues qui peuvent encore se développer à cette saison (l’écosystème n’étant pas encore stabilisé).
  • Intégrez de nouvelles plantes, et réorganisez le paysage végétal.

2. Occupez-vous des poissons

  • En automne, nourrissez plus fréquemment les poissons pour les préparer à affronter l’hiver.
  • Puis, cessez de les nourrir lorsque la température extérieure atteint 8 °C.
  • Recommencez au début du printemps.

3. Entretenez la pompe et le système de filtration

À la sortie de l’hiver

  • Nettoyez la pompe immergée :
    • Décrassez la grille d’aspiration à l’aide d’une brosse en nylon.
    • Remettez-la en place dans le fond du bassin.
    • Écartez la végétation autour qui risquerait de gêner son fonctionnement.
  • Remplacez la lampe du filtre UV.
  • Nettoyez à fond le système de filtration :
    • Respectez scrupuleusement les instructions de la notice d’entretien.
    • Rincez les cuves des systèmes multichambres.
    • Faites un apport de bactéries, si nécessaire.
  • Remettez en route l’ensemble pompe et système de filtration.

À l’entrée de l’hiver

  • Coupez le système de filtration lorsque la température extérieure atteint 5 °C et qu’il menace de geler.
  • Si le bassin est profond de plus d’1 mètre, laissez la pompe en place.
  • Dans le cas contraire, sortez-la et laissez-la dans un seau d’eau pour l’hiver pour la préserver du gel.

4. Nettoyez la surface

À l’automne

Retirez les feuilles mortes qui ne manqueront pas d’atterrir dans votre bassin (surtout si vous êtes à proximité de grands arbres). Vous éviterez l’obstruction de la pompe, et limiterez aussi le travail des filtres et leur encrassement.

Remarque : la pose d’un filet anti-feuilles vous permet d’éliminer la corvée de ramassage.

En période de gel

Surveillez les effets du gel.

Si la glace recouvre votre bassin, versez dessus de l’eau chaude pour aménager des trous et permettre l’aération de l’eau du bassin.

Tout au long de l’année

Prenez l’habitude de retirer au fur et à mesure les feuilles et herbes fanées, vous épargnerez ainsi votre système de filtration.

Ces pros peuvent vous aider